En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés.
Mentions légales.

Nouvelles

2/4 La truffe aux Genestes en 1907 et 1908 (suite) - le 18/08/2021 07:37 par multimedia

Message de Claude Pestourie suite à la publication de l'info sur la truffe aux Genestes en 1907-1908 (info du 14/08/2021) :

 
Suite à des discussions entre amis au sujet de votre site sur la truffe à Gignac, certains m’ont demandé si le prix avait évolué en un siècle, je pense leur répondre : « La truffe en 1908 valait 12,70 francs le kg. D’après certains convertisseurs sur le net, les prix seraient multipliés par 50 entre 1908 et 2021. Ce qui nous donnerait le Kg de truffes à environ 1000€ alors qu’il est sûrement plus près de 1500€. C’est un produit de luxe qui a été valorisé, ce qui explique cette variante. Avec 380 kg de truffes récoltées la famille Faurel aurait gagné en 1908 l’équivalent de 380000€, cela parait énorme. »
Il existe peut-être un calculateur plus fiable ?
Encore bravo pour la tenue de ce site et pour la richesse de son contenu qui m’apprend tellement sur l’histoire et la vie de mon village natal.
cordialement
Claude Pestourie

  
Quelques éléments de réponse :


Tous ces calculs et comparaisons entre des périodes aussi différentes sont sujets à caution. Il y a tout de même des éléments factuels qui permettent d'évaluer les revenus de la truffe en 1907-1908.
   
1)    Le convertisseur francs anciens/euros le plus fiable semble être celui de l’Insee. Il permet d'exprimer, sur la période 1901-2019, le pouvoir d'achat d'une somme en euros ou en francs d’une année donnée en une somme équivalente en euros ou en francs d’une autre année, corrigée de l’inflation observée entre les deux années. En plus de l'inflation, le convertisseur prend en compte le passage des anciens francs aux nouveaux francs en 1960 et le passage des francs aux euros en 2002 (1 € = 6,55957 FF).  Ce convertisseur permet de mesurer l’érosion monétaire liée à l’inflation pour des sommes exprimées en euro, en francs ou en « ancien francs ».
                

2)    Le prix d’un kg de truffes varie selon la période. Par exemple le 1er janvier 1908 le kg de truffes valait 19,34 francs d’alors (en fin de saison 12,70 francs/kg).
Difficile de faire une comparaison avec aujourd’hui. Il vaut mieux comparer le prix d’un même produit en 1907 et 2021 (par exemple 1 kg de pain, 1 bovin, coût de la construction d'une grange en pierre avec toit recouvert d’ardoises).
              

3)    Voici la retranscription d’un enregistrement d’Urbain Jarnolles (né en décembre 1898), que j’ai fait à Vielfour en 1984 :

"Les truffes ? Mon père les vendait à Gignac le 2 janvier et à Cressensac tous les mardis, et à Martel le mercredi et le samedi. Il avait 20 kilos de truffes sur la tête pour aller les vendre à Martel.
La grange s’est faite en 1909. Mon grand-père, qui était métayer à Teyssilhac, avait acheté la propriété, il s’était endetté pour toute sa vie. Mon père ensuite s’est arrangé avec ses frères et ses sœurs. Les truffes ont commencé. En 1908, il a fait pour 1000 francs de truffes, vous vous rendez compte ? La grange s’est faite avec 200 francs en 1909. Vous vous rendez compte ? Il rendait tout sur place, le bois, la pierre, mais il nourrissait pas, personne. C’est Lapeyre de Chartrier-Ferrières qui l’a faite."

Conclusion : avec une récolte annuelle de truffes une famille pouvait s’offrir la construction de 5 granges en pierre et toit en ardoise ! Ton calculateur est donc très proche de la réalité quand il avance le chiffre de 380 000 €. Je ne suis même pas sûr qu'avec 380 000 € on puisse bâtir aujourd'hui  5 granges de ce type.
                   

4)    Pendant la période 1885-1914 les trufficulteurs du Causse de Martel ont fait construire de nombreuses maisons et granges grâce aux truffes. C’est la truffe qui explique la richesse et la qualité du patrimoine bâti local.
                       

5)    Le prix de la truffe aujourd’hui : le kg de truffes l’hiver dernier a varié, selon la période et selon la qualité, entre 500 € le kg et 1000 € le kg. En moyenne 700 € le kg (et non 1500 € comme tu l'indiques).
Au marché aux truffes de Gignac du 25 janvier 2021 il n’y avait que 12 trufficulteurs qui avaient apporté en tout et pour tout 11,5 kg de truffes. Même à 700 € le kg en moyenne cela ne représente pas un gros revenu. Tout juste de quoi faire une cabane !
                
Pourquoi cette stagnation du prix depuis plusieurs années alors que la production est en diminution très forte ?
   
- Les trufficulteurs mettent en avant les importations massives d’Espagne et de Chine. En effet aujourd’hui on cultive aussi la truffe en Espagne, en Chine, mais aussi aux USA, en Australie, en Nouvelle Zélande, en Argentine, dans les pays de l'Est de l'Europe, et même au Maroc ! Fin juillet on pouvait, il est vrai, déguster des truffes noires fraîches, la melanosporum, à Sarlat, en pleine zone trufficole, dans un restaurant gastronomique, mais il s’agissait d’une truffe cultivée en Argentine, et importée par avion.
        
- Les truffières ont souvent été délaissées en France, voire complètement abandonnées.
  
- La solution ? Le "pape de la truffe", Pierre Sourzat, le petit-fils du Pierre Sourzat de Gignères auteur du texte imprimé publié sur ce site dans l'info du 13/08/2021, prône l’arrosage et le renouvellement des plantations. "C’est à ce prix-là qu’on aura des truffes de façon régulière, surtout dans le contexte du changement climatique. Il faut toujours arracher, replanter de façon à avoir de la mélano."

Lire la suite