En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés.
Mentions légales.

Nouvelles

2/9 Découverte de nouvelles plaques photographiques - le 03/08/2021 07:00 par lopatrimoni

Destruction d'une maison du XVIIe siècle
Propriété de la famille Cérou (voir la nouvelle du 01/08/2021)

02_ bourg_avant_1906.jpg
En 1905
Maison Cérou en cours de démolition (à gauche)
A droite de la rue, pierres récupérées pour réutilisation (en particulier dalles de sol)
          

01 02.jpg

          
Le 3 novembre 1867 : le conseil municipal décide d’acquérir une maison d’école servant en même temps de maison commune. La maison d’école alors en service est considérée "trop sombre, insalubre, trop petite et mal placée". Comme "la maison de feu M. Cérou est en vente", le Conseil Municipal décide de l’acquérir. Mais cet achat est différé pour une raison inconnue. La maison Cérou sera louée par la commune pendant plusieurs années et abritera les écoliers.
En 1881, 67 élèves fréquentaient l’école laïque de garçons installée dans cette maison de l’ancien médecin de Gignac, Joseph de Cérou. Toujours pas d’adjoint. Le maître avait en face de lui 67 enfants. Un instituteur-adjoint sera enfin nommé le 14 novembre 1881 à l’école de garçons. Il s’agit de Victor Gratias.
1881 : promesses de vente pour maison d’école de la maison Cérou, servant depuis longtemps de maison d’école,et du terrain d’Etienne Aubert (3 ares) pour agrandir la cour.

En 1885, la commune présente un projet de construction de maison d’école. le projet se concrétisera vingt ans plus tard. Le 15 juin 1903, le ministre de l’Instruction Publique approuve le projet de construction d’un groupe scolaire à Gignac.
3 août 1902 : approbation des plans et devis.
La vente sera effective après la mort d’Edouard-Etienne Cérou (22 juillet 1903) qui en avait hérité de Joseph de Cérou son oncle, docteur médecin, mort à Gignac le 31 août 1866.

1904 : début des travaux de destruction de la maison Cérou.

Valeur des matériaux repris par l’entrepreneur provenant de la démolition de l’ancienne bâtisse : 5105 francs.

Valeur de la maçonnerie conservée intacte et réutilisée : 15,42 m3 à 3 francs le m3 = 53, 97.  

         

Construction du groupe scolaire de Gignac (1905-1906)
 

construction.jpg


La réception des gros travaux a été effectuée le 16 décembre 1906. Restait à aménager les 4 salles de classe et les 4 logements destinés aux maîtres. Les travaux ne seront totalement terminés qu’en 1908.

Lire la suite