En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés.
Mentions légales.

Curiosités architecturales

La cave du curé
imagette_Huguette_Delmas.JPG

 
 


Cliquer sur ce lien

Vide-grenier le dimanche 23 mai 2021

videgrenier.JPG
                    

L'association Lo Patrimòni et les Amis du Moulin organise, si les conditions sanitaires n'évoluent pas défavorablement, un vide-grenier le dimanche 23 mai 2021 sur le site du moulin à vent.
Recommandations de la Préfecture du Lot : masque obligatoire, à chaque stand, espacement entre deux stands : 1,5 m, 6 personnes maximum devant chaque étal, éviter de toucher les objets. Pas de restauration sur place (mais vente de boissons et sandwiches à emporter)

Bulletin d'inscription/attestation à imprimer (cliquer sur ce lien)

 
 

Le dicton du mois

MAI 2021 (Plus d'infos en cliquant sur ce lien)

En mai fai çò que te plai. En mai fais ce qu'il te plaît.
 

8 mai 1945
à Gignac

lightbulb.png

Rameaux
1979

lightbulb.png

Les 6 dernières nouvelles

 Une deuxième carte postale datée 10 février 1917 - le 13/05/2021 11:12 par bibliotheque

carte1917 le10fev.jpg

carte1917.jpg

Carte postale adressée le 10 février 1917 à l'institutrice de l'école de Saint-Bonnet qui était Marie Delpy originaire de Montagnac. Très connue pour sa rigueur et ses exigences, elle a n'a pas dû rester impassible devant ce message adressé par son filleul... "Le 10 février 1917 Chère Marie Résoi les mélier Besai de ton feiliel qui panse souvan a toi Je vai t écrire demain plu l'ongement Jean Marie"

Lire la suite


 Une petite plongée dans l'album des souvenirs ... - le 12/05/2021 12:41 par bibliotheque

Avec ces restrictions dues à la situation sanitaire nous avons dû rester plus que prévu confinés chez nous. Une belle occasion pour ouvrir l'album des souvenirs.
Voici aujourd'hui une carte postale postée à Gignac il y a plus d'un siècle, le jour de la foire du 2 janvier 1909. C'était une foire essentiellement consacrée aux truffes et au gibier.
           

carte1909.jpg
             

carte1909verso.jpg

Celle-ci a été postée à Gignac le 2 janvier1909
et elle est arrivée à la Poste de Souillac le lendemain 3 janvier 1909
Adressée à un certain "Monsieur G. Simon Souillac Lot",
elle a transporté un message très court "Souvenir de la foire de Gignac"

La carte postale était le facebook ou le WhatsApp de l'époque, le réseau social le plus utilisé...


Remarquer la maison située à droite : aujourd'hui elle est très différente. En 1909 elle vivait sa dernière année dans son intégralité. En effet le Conseil municipal avait décidé d'élargir la rue principale en coupant ou détruisant toutes les constructions ou maisons qui gênaient.

Pour plus d'infos sur cet élargissement, cliquer sur ce lien

Lire la suite


 Le papillon Belle Dame de passage à Gignac - le 11/05/2021 08:09 par multimedia

Chaque année au printemps, ce papillon visite notre commune, en route vers le Nord depuis l’Afrique tropicale, où il retournera à l’automne, bouclant en plusieurs générations un périple de plus de 12 000 km.

La Belle-Dame ou Vanesse des chardons : une incroyable migratrice !

Voici quelques jours, elle a quitté les rivages d’Afrique du Nord, aimantée par les latitudes septentrionales, portée par les vents du Sud. Son arrivée en France a coïncidé avec les remontées de sable du Sahara qui ont survolé l’Europe fin avril. Des remontées apportées par des vents sur lesquels ce papillon, telle une fée céleste, a pu surfer.
          

belle_dame.jpg
Photo Cathy Saint-Bonnet

30

30 km/h, telle est la vitesse de croisière de ces papillons. Ils peuvent couvrir près de 500 km en un jour, ne faisant que de rares pauses pour se nourrir sur les fleurs de chardon, artichaut, lavande, luzerne ou ortie. On peut en voir en ce moment sur le chemin du moulin (Côté La Blénie), et sans doute aussi près de chez vous.
Mais ces « Belles Dames » ne font qu’une courte pause parmi nous. La Belle Dame ou Vanesse des chardons est une éternelle fugitive. Ses descendants, en effet, devront parvenir à temps à leur port d’attache estival : le nord de l’Europe. À l’automne, les descendants des migrants de printemps meurent ou migrent à nouveau vers le sud, vers l’Afrique tropicale, franchissant chaînes de montagnes, la Méditerranée et ensuite le Sahara.
En 2009 plusieurs millions de Belles Dames sont remontées vers le Nord de l’Europe. C'était une migration exceptionnelle. L’année suivante un timbre-poste a été édité par la Hongrie et par les îles Féroé.
      

timbrebelledame.jpg
Timbre poste des Îles Féroé
            

Contrairement à l’oiseau migrateur, ce voyage se fait sur 8 à 9 générations. La vie d'un papillon dure environ un mois. On se demande comment "ça" fonctionne... Il est hallucinant, qu’un papillon soit codé génétiquement pour passer le flambeau de génération en génération, à différentes étapes d’un trajet Sud/Nord et Nord/Sud de plus de 12 000 km...

Lire la suite


 Le cytise argenté en pleine floraison - le 10/05/2021 10:01 par multimedia

Réflexion entendue dimanche après-midi sur le site du moulin, près du panneau présentant quelques espèces de fleurs spécifiques du Causse : « Elle est même pas là ! » Eh oui, il n’est pas possible de présenter sur un panneau, même grand, les centaines de fleurs qui poussent sur le Causse de Martel !
Voici la fleur dont il était question :

cytise_argente2.jpg

Il s’agit du cytise argenté que l’on trouve en ce moment autour du moulin, aux endroits non piétinés, et sur les murs. Les feuilles sont caractéristiques : à trois folioles elliptiques, couvertes en dessous de poils soyeux. C’est une plante vivace. Son nom latin : Argyrolobium zanonii
Qui connaît son nom en occitan ???
                

cytise_argente.jpg


Une belle association de couleurs
Deux couleurs sont actuellement dominantes sur le pelouse : le jaune et le mauve. Le cardoncelle doux est actuellement fleuri, de même que la sauge sauvage. Ces fleurs mauves se marient parfaitement avec les fleurs jaunes du cytise et des boutons d'or.

      
cytisecardoncelle.JPG

Lire la suite



C'est le moment de consommer des "respounchous" ! - le 07/05/2021 16:43 par bibliotheque

respounchou.jpg
       
Sur le chemin de la Pierre des Trois Evêques le 7 mai 2021

La saison des respounchous est là : on peut consommer l'extrémité de ses tiges encore tendres. On en trouvera facilement, par exemple, en bordure de chemin vers la Pierre des Trois Evêques, dans la vallée du Touron ou sur les pentes humides du Pech des Eoules.
Au printemps les extrémités des jeunes pousses (10 à 15 cm) sont consommées comme des asperges, en vinaigrette, en omelette et même en quiche. La saveur est très amère. Toutefois si on sait bien les faire cuire, l'amertume disparaît presque : il faut les jeter dans l'eau bouillante dès que la cueillette est terminée. Autrefois, c'était un mets très apprécié et très recherché. Bref, chez nous, "on allait aux respounchous comme on allait aux champignons !

Plus d'infos sur cette plante rendue célèbre par Laurent Jalabert : cliquer sur ce lien

Lire la suite